Auto-Ecole Raf' Conduite
                                                         58 rue du Gal de Gaulle - Marlenheim  03.88.33.00.90 ouvert mardi, mercredi, vendredi de 14h à 19h

   Formation  au code de la route, et au permis de conduire catégorie  B
 Agrément N° E 014 067 0006 0   


Les épreuves du permis de conduire ont lieu en deux temps. L'examen est composé d'une épreuve théorique (le code) et d'une épreuve pratique (la conduite). Il faut avoir réussi l'épreuve théorique avant de passer l'examen pratique, sauf si vous êtes déjà titulaire depuis moins de 5 ans d'une autre catégorie de permis comprenant une épreuve théorique et une épreuve pratique. Dans ce cas, seule l'épreuve pratique doit être passée (voir ainsi les règles concernant la durée de validité du code).

Examen du Code Conditions d'âge

Le code peut être passé à partir de 15 ans dans le cadre de l'apprentissage anticipé de la conduite(AAC) et à 17 ans et demi si le candidat choisit la formule classique.

Prix

Moins cher que la formation à l'épreuve pratique, le passage au seul examen du code de la route représente tout de même un coût de plusieurs centaines d'euros pour le candidat, vous trouverez nos tarifs dans la rubrique TARIFS.

Convocation

A compter d'aujourd'hui vous devrez vous inscrire par vos propres moyens à l'épreuve théorique générale (Code) dés que vous aurez un niveau suffisant, afin de mettre toutes les chances de succès de votre côté :

ouverture d'un site supplémentaire par la Poste sur le secteur de Molsheim à compter du 02 novembre 2016.

adresse: 5 rue Mermoz 67120 Molsheim

site de réservation:
http://www.laposte.fr/lecode
Mais aussi :
L'opérateur agréé SGS propose ses services sur le secteur de Molsheim à

adresse du centre:
Contrôle Technique Automobile Molsheim
14 route ECOSPACE à Molsheim

Ci dessous, le site de réservation:
http://www.objectifcode.com/

Merci de nous contacter au 03.88.33.00.90  mardi, mercredi, vendredi de 14h à 19h afin d'obtenir votre numéro NEPH pour vous inscrire.

(celui-ci figure dans vos livrets et sur la copie de votre dossier d'inscription pour ceux qui prennent déjà des leçons de conduite)

Les frais d'accompagnement ne vous sont plus facturés depuis le 1er février 2016, pour les rares contrats plus anciens, les sommes perçues vous seront créditées sur le paiement de vos leçons de conduite.
Merci de nous informer de votre résultat positif et de prendre rapidement rendez-vous pour planifier vos leçons de conduite à venir afin de progresser régulièrement et efficacement.
Bon succès à tous !


Par précaution, pensez à arriver largement en avance le jour de l'épreuve.

 En cas de retard, vous ne serez pas admis dans la salle d'examen.

N'oubliez pas non plus votre pièce d'identité (carte d'identité ou passeport). Elle doit être en cours de validité ou périmée depuis moins de 2 ans.

Au sein du centre d'examen, vous êtes soumis à une série de 40 questions à choix multiples diffusées sous la forme d'un diaporama. 

Vous devrez répondre à l'aide d'une tablette 

Pour être admis, vous ne devez pas commettre plus de 5 erreurs.

Une fois le code obtenu, vous pouvez passer l'épreuve pratique dans le délai de 5 ans après la date de l'obtention du Code. 

A défaut de réussir l'examen de conduite dans ce délai, il vous faudra repasser l'épreuve du code. 

Il en est de même lorsque vous échouez 5 fois à l'épreuve pratique.
Jusqu'en 2014, le délai de validité de l'examen théorique n'était que de 3 ans. Cette durée est passée à 5 ans suite à un arrêté du 31 octobre 2014.


Epreuve de conduite

Lorsque vous êtes suffisamment préparé, et après avoir validé les 4 compétences prévues dans le plan de formation du REMC que vous pourrez suivre dans votre livret de formation tout au long de votre progression, des évaluations de vos compétences seront réalisées régulièrement durant votre formation, 

l'auto-école vous fournira une date d'examen.

Durée

L'épreuve de conduite dure 32 minutes au total, formalités administratives et installation du candidat inclues. 

Au cours de celles-ci, vous aurez à conduire pendant au moins 25 minutes dans et hors agglomération.

Bilan de compétences

Depuis un arrêté du 19 février 2010, des nouvelles mesures modifiant le contenu de l'épreuve de conduite ont progressivement été mises en place sur l'ensemble du territoire français. L'examinateur appréciera désormais votre niveau de conduite en établissant un bilan de compétences s'articulant autour des thèmes suivants :

  • la connaissance et l'utilisation des commandes ;
  • la prise d'information ;
  • l'adaptation de l'allure du véhicule aux circonstances de la route ;
  • l'application de la réglementation ;
  • la communication avec les autres usagers ;
  • le partage de la chaussée ;
  • le respect des distances de sécurité.

L'examinateur évalue en outre l'autonomie et la conscience du risque du candidat.


Pour être reçu à l'examen, le candidat doit obtenir au moins 20 points sur 30. L'expert réalise un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange entre l'expert et le candidat peut s'instaurer au cours de l'épreuve.

Erreurs éliminatoires

Certaines erreurs commises pendant la conduite sont directement éliminatoires.

 Si le candidat en commet une, il échoue automatiquement à l'épreuve.

La liste des erreurs éliminatoires est longue. Voici une liste d'exemples non-exhaustive : 

non-respect d'un stop ou d'un feu rouge,

 intervention de l'examinateur sur le volant ou les pédales, 

franchissement d'une ligne continue, 

circulation en sens interdit,

 circulation à gauche sur une chaussée à double-sens...


Outre la conduite effective pendant une durée de 25 minutes, le candidat devra également se soumettre à différents tests pendant l'épreuve :

  • Il lui sera demandé de circuler de manière autonome pendant une durée de 5 minutes en se rendant dans un lieu ou en circulant suivant un itinéraire définis au préalable par l'examinateur.
  • L'examinateur teste la vue du candidat (en lui demandant de lire une plaque d'immatriculation par exemple) avant le départ ou à l'occasion d'un arrêt du véhicule.
  • Lors d'un arrêt librement choisi par l'examinateur, celui-ci demande au candidat de procéder à une vérification technique à l'intérieur et/où  à l'extérieur du véhicule, ainsi qu'une question complémentaire de sécurité routière et de premiers secours.
  • Chacune de ces questions donne lieu à l'attribution d'un point en cas de bonne réponse.

Manoeuvres

Une manoeuvre en marche arrière devra être effectuées par le candidat (marche ARD, AR en angle de rue, 1/2 tour, rangement en bataille, créneau, épi.. Depuis  le 1er août 2014, vous serez évalués sur un freinage de précision évalué soit en conduite, soit à hauteur d'un repère précis.

La manoeuvre est à l'initiative exclusive de l'examinateur, et non du candidat.

Le freinage est également annoncé par l'examinateur. Il peut être effectué à l'occasion de tout arrêt imposé par la signalisation ou en utilisant un repère vertical, précis et bien visible. 

L'expert dresse le certificat d'examen en établissant un bilan des compétences du candidat. Ce bilan pourra être consulté sous 48h sur le site de la sécurité routière .

Hormis lorsqu'une erreur éliminatoire a été commise, l'examinateur établit le total chiffré des points obtenus.


La réponse à l'examen du permis de conduire :

Consultez le site :

http://www.securite-routiere.gouv.fr/permis-de-conduire/resultats-du-permis-de-conduire dans un délai de 48h


En cas de réussite à l'examen, il vaut titre de permis de conduire pendant une durée de quatre mois à compter de la date de l'épreuve. 

Ce document doit ainsi être présenté aux forces de l'ordre en cas de contrôle. (possibilité de l'enregistrer sur votre portable)

Cette nouvelle durée de validité de 4 mois concerne les certificats établis depuis le 1er juillet 2013. Pour ceux établis avant cette date, l'ancienne durée de validité de 2 mois reste en vigueur.

Demande de permis à la préfecture

Au cours de ce délai de quatre mois, le conducteur doit s'adresser à la préfecture compétente en vue d'y retirer le titre définitif. Les modalités concernant son obtention (documents à fournir, délais, modalités d'envoi ...) varient en fonction des préfectures. Il convient donc de se référer à l'usage en vigueur en vous renseignant auprès de l'administration ainsi que de votre auto-école.

Assurance et jeune conducteur

Naturellement, un conducteur qui vient d'avoir son permis paye plus cher son assurance auto qu'un conducteur confirmé ayant déjà plusieurs années de conduite à son actif.  

Si le nouveau titulaire du permis de conduire utilise régulièrement la voiture d'un proche (parents, époux...), il est nécessaire d'avertir l'assurance du véhicule par courrier. 

Echec

En cas d'échec à l'examen de conduite, voici les règles à connaitre pour repasser son permis.

Code

En cas d'échec à l'épreuve pratique du permis de conduire, le candidat n'a pas à repasser l'épreuve théorique s'il repasse la conduite 

dans les 5 années qui suivent l'obtention du Code (sauf s'il échoue 5 fois à l'épreuve de conduite : dans ce cas, il devra repasser l'examen du Code).

Délai entre deux passages

Les délais pour repasser l'épreuve de conduite après un échec à l'examen dépendent des départements et des auto-écoles. Ils sont souvent longs : en moyenne, il faut compter un peu plus de 3 mois pour pouvoir vous représenter à l'examen.
La loi Macron prévoit de réduire ce délai à 45 jours dans tous les départements. L'article L. 221-5 du Code de la route dispose ainsi que dans les départements où le délai moyen excède 45 jours, un recours à des agents publics ou contractuels comme examinateurs doit être mis en place pour garantir que le délai de passage n'excède pas cette durée.